#HAITI: Les juges de la Cour des Comptes et du Contentieux Administratif, ont tenu parole. Comme promis,

 

Les juges de la Cour des Comptes et du Contentieux Administratif, ont tenu parole. Comme promis, ils ont remis ce vendredi le rapport final de l’enquête relative à l’utilisation et la gestion des fonds du Programme d’Aide au Développement PetroCaribe, aux présidents des deux branches du parlement, à savoir le sénateur de l’Artibonite, Carl Murat Cantave et le député de Delmas, Gary Bodeau.

Le document en question contient 612 pages. Il fait état de 4 milliard ms 237 millions 598 mille 789,12 dollars générés entre mars 2008 à avril 2018.

Les conclusions de ce rapport lève le voile sur une vaste opération de détournement de fonds impliquant des ministres de 6 gouvernements, 4 presidents dont l’actuel président de la république, Jovenel Moïse et l’ex-président provisoire Jocelerme Privert.

Des contrats ne bénéficiant pas d’avis favorables de la CSCCA attribués à des firmes parfois fantômes, certains sont accordés sans appel d’offre en dehors des normes de passassion de marché. La mention préjudice causé à la communauté et à la société est collée à la quasi totalité des projets audités.

De Mars 2008 au 30 septembre 2016, le rapport révèle que les fonds utilisés s’élèvent à 2 milliards, 393 millions, 221 mille, 913, 83 dollars américains.

Le gouvernement de Laurent Lamothe, est celui ayant engagé une grande partie des fonds PetroCaribe avec des dépenses évaluées à plus de 668 millions de dollars suivi du gouvernement de Jean Max Bellerive avec plus de 349 millions, celui d’Evans Paul avec 280 millions, Gary Conille avec 210 millions, Michelle Duvivier Pierre-Louis, 197 millions ainsi que celui d’Enex Jean-Charles qui lui avait engagé les fonds PetroCaribe à hauteur de 33 millions de dollars américains.

De septembre 2008 à septembre 2016, la CSCCA dit avoir recensé 409 projets provenant de 14 résolutions prises en conseil des ministres pour une valeur de 2, 238,174, 040.74 milliards de dollars américains à la suite d’une désaffection et d’une réaffectation pour lesquelles 92.4% des montants ont été décaissés.

S’agissant de la firme du président de la République Jovenel Moïse, AGRITRANS, elle a retenu à nouveau l’attention de la Cour. Selon le rapport, 19 000 000 HTG représentant 66% de l’avance de démarrage, ont été décaissées et utilisées en moins de 2 mois avant la signature du contrat.

Rappelons que le rapport d’audit final de la CSC/CA fait suite aux deux enquêtes sénatoriales réalisées en 2016 et 2017 par les commissions dirigées respectivement par les sénateurs Youri Latortue et Evalière Beauplan ,visant à faire la lumière sur l’utilisation des fonds du Programme d’Aide au Développement PetroCaribe conclut entre Haïti et le Vénézuéla en 2008. La mobilisation des Petrochallengers ont contribué largement à la conclusion de ce rapport d’audit de la CSC/CA , ils exigent des arrêts de débets contre tous celles et ceux qui ont causé des préjudices à la communauté.

Print Friendly, PDF & Email