50 JOURNALISTES VICTIME noS DE REPRESSION EN HAÏTI : UNE ALERTE DE LA FEDERATION DE LA PRESSE HAITIENNE

 

 

  50 JOURNALISTES VICTIMES DE REPRESSION EN HAÏTI :

UNE ALERTE DE LA FEDERATION DE LA PRESSE HAITIENNE

 
     
   
La Fédération de la Presse Haïtienne dirigée par Adyjeangardy et qui regroupe toutes les associations de presse des provinces des 9 départements géographiques du pays a découvert que 50 journalistes haïtiens ont subi durant les derniers jours une répression inacceptable, certains ont été tués, blessés, ou reçu des menaces de mort de membres zélés du gouvernement ou inquiétés par des secteurs de l opposition démocratique.

La liste comprend les départements suivants :

 

DEPARTEMENT DE L ARTIBONITE

 

Selon le Secrétaire Général de la Fédération de la Presse Haïtienne , 13 journalistes ont été inquiétés dans l Artibonite, entre autres

1.               Snel Florexil de Radio Dignité a la Petite Rivière de l Artibonite

2.               Gary Philippe de Radio Union a St Marc

3.               Saint Louis Sehezer de Radio Conscience dans l Artibonite

4.               Elinor Fleurant de la radio communautaire Radio Fanmi Inter

5.               Venesse Désir, de Radio Dignite a Petite Rivière

6.               Dieulivens Jules de Radio Caraïbes des Gonaives

7.               Frantz Rennel Lebrun de Radio Ibo des Gonaives

8.               Norellus Jean Love de Radio TransArtibonite et Radio Continentale des Gonaives

9.               Onens Joseph de Radio Signal des Gonaives

10.         Luckens César de Radio Gros Morne de l Artibonite

11.         Meran Jonas de Radio Ennery et correspondant de Radio Guinen de GrosMorne

12.         Lebrun Louis Jess de Radio Guinen des Gonaives

13.         Marc Antoine Honorat de la RNH des Gonaives

 

DEPARTEMENT DU NORD

 

Selon les informations fournies par le journaliste Eddy Romeus , Secrétaire Général de la Fédération de la Presse Haïtienne au Cap Haitien, 5 journalistes ont été victimes de la repression, entre autres

1.           Jonhson Charles de Radio Oxygene 105 ; 3

2.           Gerard Maxineau du journal Le Nouvelliste et de Kiskeya

3.           Dumarsais Rony journaliste on line du Cap Haitien

4.           Ariel Valmir de Scenique FM, 101 1 FM

 

DEPARTEMENT DU NORD OUEST

 

Suite  au rapport du Secrétaire Généeral de l Association des Journalistes Professionnels du Nord Ouest membre de la Fédération de la Presse Haitienne, le journaliste Smith Corneille, 5 journalistes ont été inquietés durant les derniers jours de crise

 

1.               Daniel Loriston de Radio Génération 80 dans la région de Bassin Bleu

2.               Jean Wilner Jean Baptiste  de Radio Ideal 89 7 dans la ville de Port de Paix

3.               Ornestis Wilnic de Radio Guinen a Port de Paix

4.               Rock Clavel Jovens de Radio Caraibes du Nord Ouest

5.               Esau Phenélus de Radio Zenith du Nord Ouest, menacé

 

DEPARTEMENT DU NORD EST

 

Selon la Fédération de la Presse Haïtienne suite a un rapport du Secretaire Général de la Corporation des Journalistes du Nord Est 3 journalistes ont subi des actes de répression

1   Wilson Augustin de Radio Massacre

2   Valery Felix de Radio Zenith de Frt Liberté

3   Edxon Francisque de RNH a Fort Liberté et Secrétaire Général de la Corporation du Nord Est

 

DEPARTEMENT DU PLATEAU CENTRAL

 

Les informations du Plateau Central precisent , selon le journaliste Daniel Chertoute , Secrétaire Général de l’Association des Journalistes de la région et membre de la Fédération de la Presse Haitienne, 4 journalistes victimes dont

 

1.               Nehemy Joseph journaliste de Radio Mega assassiné a cause de ses positions contre le régime et enterré a Mirebalais le samedi 2 novembre 2019

2.               Oumeny Jean Claude de Radio Thomassique

3.               Cedon Pierre de Voix paysan Papaille dans la région de Cerca la Source

4.               Gulnave Mathurin de Radio Santa Maria  dans la ville de Maissade

 

 

 

DEPARTEMENT DU SUD

 

Le Département du Sud a enregistré 3 victimes selon Precinor Lubin le secrétaire général de la Fédération de la Presse Haïtienne  dans la ville des Cayes ,soit

 

1.           Jacquelin François de Radio Zenith des Cayes

2.           Charles Boyer  de Radio Voix Paysan du Sud

3.           Preecinor Lubin  de Radio Télé Grand Sud

 

DEPARTEMENT DES NIPPES

 

La Fédération de la presse Haitienne selon le secretaire General Thémistocle Lazarre a notéune victime  dans la ville de Miragoane

1.               Eddy Leblanc de Radio Signal Fm ; agressé après avoir vu voler sa moto et encore sous pression et menaces de mort

 

DEPARTEMENT DE LA GRAND ANSE

 

Selon un rapport de la Fédération de la Presse Haïtienne de Jérémie  le journaliste victime est

 

1   Franckel Maginaire, de 103 5 FM de Jeremie sous pression et les menaces de mort

 

DEPARTEMENT DU SUD EST

   

A Jacmel plusieurs journalistes ont subi la répression et ont été malmenés au cours des derniers jours de la crise dont

 

1   Zidor Elmont qui a reçu un coup de poignard au dos parce qu il travaille a Radio Hosanna de Jacmel qui appartient au senateur Dieupy Cherubin , réputé proche du pouvoir

2   Dallo Alexandre, de Radio Hosanna pour des raisons similaires

3   Jean Philippe St Jackson de Radio Concordia inter de Jacmel victime a cause de sa position de journaliste indépendant

 

DEPARTEMENT DE L OUEST

 

La Fédération de la Presse Haitienne a enregistré 7 victimes dont

 

1   Muraille Jean Myrtho alias Muraille Jericho de Radio Zenith FM sauvagement agressé et victime de la repression

2   Maxi Ceant, un journaliste photographe blessé a Delmas

3   Dieunalio Chery  un journaliste de Associated Press dans l exercice de ses fonctions au Parlement, blesse a la machoire par un parlementaire proche du pouvoir

4   Eddy Privert, un journaliste independant de Radio Zenith

5   Occid Petion de Radio Sans Frontieres, assassiné

6   Reynold Petit Frere de Radio Signal FM victime de la repression dans l exercice de ses fonctions

7   Gesnel Toussaint de Radio Lumiere sur lequel une arme de feu a été brandi lui ordonnant le silence sur les informations fournies par sa radio

8   Des journalistes de Radio Zenith et ceux de Radio Tele Storm et de Radio Tele Eclair sont sous menaces constantes a cause de leur liberté d’expression

 

Suite a cette enquête au niveau des 9 départements géographiques du pays, la Fédération de la Presse Haïtienne a du créer une commission d Enquêtes devant documenter sur chaque cas de victime de la répression dans la presse confiant la direction de cette commission au journaliste Osner Fevry du Cabinet Fevry  et Directeur de la Radio Sentinelle Haïti

2 Une plainte officielle a été soumise aux autorités selon les articles 19, 20,21, 22, 23 et 35   du Code d’Instruction Criminelle pour être fait ce que de droit en temps et lieux  vis-à-vis des victimes de la presse

3La Fédération de la Presse Haïtienne a alerte enfin toutes les associations de presse du monde et la Fédération Internationale de la Presse en vue d obtenir la solidarite internationale, vis-à-vis du peuple haitien a ne jamais abandonner et vis-à-vis de la presse haitienne  dont la liberte d information et la liberté d expression se trouvent sous les menaces

 

Adyjeangardy

Président de la Fédération de la Presse Haïtienne

 

Me Osner Fevry

Directeur de Radio Sentinelle

Avocat Conseil de la Fédération de la Presse Haïtienne

 

Ady jean gardy

le futur commence aujourd’hui

Print Friendly, PDF & Email