ALERTE!* Les noms qui suivent sont ceux d’Haïtiens et d’étrangers qui s’exercent à, d’abord exploiter en dehors de toute procédure et sans aucune autorisation légale les espèces aquatiques des côtes haïtiennes, pour ensuite les transporter illégalement

 

 

*ALERTE!*
Les noms qui suivent sont ceux d’Haïtiens et d’étrangers qui s’exercent à, d’abord exploiter en dehors de toute procédure et sans aucune autorisation légale les espèces aquatiques des côtes haïtiennes, pour ensuite les transporter illégalement vers la République Dominicaine. Il s’agit, entre autres, de :

• *RAMON MONTERO*
• *GAO GUI QIN*
• *PHILIPPE MALBRANCHE*
• *LOUIS FRANCIQUE alias TI BLANC*
• *KIM BEUM-SIN*
• *JOAQUIN LOPEZ*

Cette exploitation à outrance, jointe au trafic illicite, dure déjà assez longtemps sans qu’aucune intervention des autorités établies n’est remarquée. Ces gens sont une menace réelle pour la survie des ressources maritimes de la zone économique exclusive d’Haïti. Leurs agissements répétés constituent à la fois une violation de la frontière et des lois haïtiennes. C’est également une entrave au développement de la pêche en Haïti. La Justice haïtienne ainsi que toutes les unités de lutte contre la contrebande doivent s’activer avec la dernière rigueur en vue de freiner l’escalade de cette mafia dont la finalité est l’enrichissement illégal et l’extinction des ressources halieutiques d’Haïti.

*À bon entendeur, salut ! *

Print Friendly, PDF & Email