Yvon Bonhomme : l’OP reconvertit ou : chasser le naturel il revient au galop ! Par Maitre Nady Elibert ,analyste politique.

 

 

 

Yvon Bonhomme : l’OP reconvertit ou : chasser le naturel il revient au galop !
Par Maitre Nady Elibert ,analyste politique.

La classe politique haïtienne a été choquée et indignée de voir le Président de la République, Jovenel Moïse, faire choix d’un militant politique, sans aucune compétence dans ce domaine pour remplacer Yolette Mengual au poste de Directeur Général du Ministère des Haïtiens Vivant à l’Étranger.

Yvon Bonhomme, puisqu’il faut le nommer, militant politique, membre des organisations populaires des années 1990, fanatique zélé de Fanmi Lavalass, ayant participé à nombre de manifestations brutales dans ce pays, en incitant le peuple à la violence et au dechoukaj, opportuniste dangereux, a changé aujourd’hui de casaque, de camp politique, de parti et d’idéologie.

Monsieur bonhomme a trahi Fanmi lavalass ! Et il l’a expliqué récemment au PHTK, lors d’une réunion, en énumérant, avec forces et détails, toutes les actions et coups de force qu’il avait mené en faveur du parti de Jean-Bertrand Aristide. Aujourd’hui, sa mémoire atrophiée, il oublie que ce dernier lui avait donné sa chance et surtout soutenu dans le passé, en lui fournissant des chèques zombis dans différents ministères. Aujourd’hui, chef du parti politique Parasol, après avoir “chienté” auprès du ministre de l’intérieur, Renaldo Brunet, et qu’auprès de Gabriel Fortuné, son ami de toujours, il a pu obtenir que des démarches soient initiées auprès du président pour lui donner un petit job puisqu’il mourrait littéralement de faim, n’ayant même pas de quoi se nourrir tous les jours.

Le président, dans sa mansuétude, a décidé de le jeter à la direction générale du MHAVE pour lui permettre de vivoter. Et, lors de son installation, des centaines de membres d’organisations populaires ont débarqué au bureau pour hurler leur joie et clamer au dehors “Nou pran yo, Nou pran yo”. Devant ce spectacle, Yvon s’est cru avoir atteint le firmament et ouvert la boîte de Pandore d’où jaillirait une corne d’abondance remplie d’argent. Or, il n’en a rien été.

Désagréablement surpris, Yvon Bonhomme a sollicité immédiatement des moyens de l’administration pour avoir sa secrétaire personnelle et privée, son chef de cabinet et son bureau rempli de militants. Ce n’est qu’alors qu’on lui a communiqué le document sur l’administration publique énumérant les obligations, devoirs, droits, privilèges et avantages d’un DG. Il en est sorti vexé, bredouille et mortifié. Et Yvon de dire au responsable de la MHAVE qu’il avait été choisi précisément par Jovenel Moïse pour calmer les bases et qu’il lui fallait absolument des moyens économiques et financiers pour ce faire. En conséquence, il a été au Parlement rencontrer les députés Dorfeuille et Hyppolite, chef de la majorité et le trio est tombé d’accord pour doubler le budget de la MHAVE à condition qu’une grande partie des sommes allouées serait distribuées à un groupe de députés et une enveloppe gardée par Bonhomme pour être distribuée aux bases.

En termes clairs, le magot serait coupé en deux, une part pour le MHAVE, une autre pour le groupe de députés en question avec une petite ristourne pour lui.

Ignorant et chimère à cravate ,Bonhomme a tapé du poing sur la table dernièrement et menacé d’incendier le ministère parce qu’il sollicitait de l’argent de l’administration du MHAVE pour voyager au Chili et en République Dominicaine, rencontrer les haïtiens de la diaspora lors de réunions politiques personnelles pour son parti .Sa demande a été tout simplement rejetée .il lui fut répondu que le budget du MHAVE devait servir à des projets. De sources sûres, il a même contacté Mme Mengual pour lui demander comment et où elle trouvait les moyens de fonctionner elle-même quand elle se trouvait à ce poste. Sans succès. Depuis lors, notre Bonhomme est devenu fou, a attaqué tous les employés et s’en est pris, au quotidien, à la Ministre Irène Manatha Turnier.

La fureur du DG déçu a encore été constatée aujourd’hui quand il a fait publier, sur les réseaux sociaux, un article pour vilipender la ministre, la qualifiant d’incompétente et de pigeon voyageur. Dans l’article en question, publié par Haïti24.Net, l’auteur a écrit que la ministre bénéficie des faveurs toutes spéciales du PM Céant, mais Bonhomme, qui lui a fourni des infos erronées, oublie ou ignore que cette dernière connaît le notaire depuis plus de 20 ans, qu’elle a des rapport professionnels avec Jovenel Moïse, qu’elle a travaillé à l’UCREF et que son dernier poste est celui de coordonnatrice au MJSP.

Le comportement du DG est celui d’un OP, il serait préférable qu’on le transfère soit à l’intérieur, aux Affaires Sociales ou au FAES; c’est là qu’il trouverait de quoi financer sa campagne politique. Le MHAVE n’a pas besoin de politiciens mais de cadres techniques parce-que ce n’est pas un ministère politique mais un ministère purement technique.

Yvon, vous n’êtes définitivement pas un bon homme !

Si se pou sa, ou pap jwen’n you goud national paské MHVAE pa guin kob.

Maitre Nady Elibert, Analyste Politique
26 novembre 2018

__&___________&&&&&______

Print Friendly, PDF & Email