Les mulatres haïtiens, minoritaires démographiquement, Ils ne veulent plus supporter des présidents noirs. Ils veulent prendre le pouvoir par eux-mêmes

 

 

 

BOULOS ET ABDALLAH VENGENT LEUR RACE

Les mulatres haïtiens, minoritaires démographiquement, ont dominé la scène politique haïtienne pendant longtemps. Depuis l’assassinat de Jean Jacques Dessalines, c’était toujours eux qui siégeaient au palais national jusqu’à ce que Duvalier les ont tous mis en déroute en 1957.

Aujourd’hui, les mulatres décident de revenir sur la scène politique comme acteurs de premier plan. Ils ne veulent plus supporter des présidents noirs. Ils veulent prendre le pouvoir par eux-mêmes. Ils portent leur dévolu sur le plus intelligent d’entre eux, Reginald Boulos. Ce dernier est candidat à la présidence. Il l’a clairement déclaré : il décide de s’engager en politique.

C’est pour préparer l’arrivée de Boulos au pouvoir que tous les mulâtres se mettent ensemble aujourd’hui pour renverser leur ancien allié, Jovenel Moïse. Le président Moïse est un accident de l’histoire de ce pays. Il ne devait pas être président parce qu’il n’était pas préparé pour le poste. Mais contrairement à ce que pensent les bourgeois, ce n’est ni sa couleur ni son origine qui le disqualifient pour le poste. Purement et simplement son impréparation politique.

Ils ont supporté Jovenel lors des élections. Mais il y avait des conditions et parmi lesquelles l’obtention de certains privilèges juteux au détriment des masses défavorisées. Jovenel Moïse, refusant de tout donner, est victime aujourd’hui de la colère de ces riches hommes corrompus qui sont prêts à tout pour défendre leurs intérêts.

Ils ont déjà injecté plusieurs millions de dollars pour financer l’opposition politique face à Jovenel Moïse. Ils se servent de la masse noire du peuple pour se venger contre cette même classe noire. Ils sont sur le point de renverser un président noir, issu de la matrice du peuple, avec le support du peuple. Le vrai gagnant ne va pas être l’opposition politique et le peuple, mais ces bourgeois qui se cantonnent dans les hauteurs de Pétion-Ville en concentrant toutes les richesses de ce pays entre leurs mains.

Ce qui se passe aujourd’hui dans le pays est lié aux erreurs et incapacités du président Jovenel Moïse mais c’est également une grande révolte des mulâtres qui décident enfin de reprendre le pouvoir à travers leur poulain, Reginald Boulos qui vient tout juste de lancer son parti politique appelé MTV (Mouvement Troisième Voie). Le peuple devait de préférence se dresser contre ces bourgeois qui veulent mettre tous les noirs dehors sur la scène politique.

Malheureusement le peuple aide ces mulâtres racistes à revenir au coeur du pouvoir. Après avoir controlé le monopole économique, les mulatres se préparent à prendre le monopole politique. Plus jamais, un petit nègre TÈT GRENN ne pourra plus devenir parlementaire, ministre, président dans ce pays. Si ce coup passe, c’est fini pour la classe noire.

Peuple haïtien soyez intelligents ! Ils se servent de vos colères et souffrances envers *Jovenel.*

Print Friendly, PDF & Email