#HAITI: 1er novembre 1919 : ASSASSINAT de Charlemagne Péralte !!! VENDU Jean-Baptiste Conzé.

 

 

#HAITI: 1er novembre 1919 : ASSASSINAT de Charlemagne Péralte !!! VENDU Jean-Baptiste Conzé
NE PAS OUBLIER … 99 ans deja !
1er novembre 1919 : ASSASSINAT de Charlemagne Péralte !!!
Le 1er novembre 1919, vers 3 heures du matin, le capitaine américain Hermann Hanneken, déguisé en Caco, abat Charlemagne Péralte dans son camp de montagne à Nan Glissé, au-dessus de la Grande Rivière du Nord.
Péralte a été trahi par le nommé Jean-Baptiste Conzé.
Neuf Cacos meurent au cours de cette attaque surprise.
Le cadavre de Charlemagne Péralte est transporté à la Grande Rivière du Nord où il exposé sur la place publique puis il est expédié par train au Cap Haitien.
Le 1er novembre, vers 12 heures 30, le corps du Héros est à nouveau exposé mais cette fois crucifié sur une porte dans la cour de l’arsenal du Cap. Il y restera jusqu’à la tombée du soir.
Après leur horrible mise en scène, les occupants américains veulent se débarasser du cadavre de Charlemagne Péralte désormais inutile et devenu encombrant.
Le 2 novembre 1919 au soir, après de nombreuses tractations et incertitudes, le colonel John Russell décide que le cadavre sera enterré au camp d’extermination de Chabert.
Le 3 novembre, à 3 heures du matin, Charlemagne est enseveli à même la terre, sans cercueil, le corps enfermé dans un sac “quatre fils” drapé dans le drapeau national bleu et rouge.Un dalle de béton est coulée sur place et recouverte de terre.
La photo de Charlemagne Péralte crucifié sur une porte, devenue célèbre par la suite, fut reproduite à des milliers d’exemplaires par les Américains.
Ces tracts furent jetés d’avion sur tout le territoire Caco pour démoraliser les combattants et pour leur montrer que leur chef vénéré avait bien été capturé et mis à mort.
Le 16 novembre 1919, le Président haitien Sudre Dartiguenave décora de la Médaille Militaire les Marines américains qui avaient participé à l’élimination de Charlemagne Péralte :
– le colonel J.J. Mead, commandant du Département du Nord,
– le capitaine Hermann Hanneken,
– le second lieutenant William R. Button,
– le second lieutenant H.R. Woods.
Le 19 novembre 1919, ce fut au tour des gendarmes haitiens de recevoir leur décoration.
Ces cérémonies eurent lieu l’avant-veille et le lendemain du jour de la bataille de Vertières.Est-ce la volonte du destin que la date sacrée du 18 novembre ait été respectée et qu’il ait été ainsi épargné à Haiti un affront supplémentaire ?
Source : Georges Michel
Print Friendly, PDF & Email