Le Soleil commence à luire sur Haïti!  

 

Le Soleil commence à luire sur Haïti!

 

Les ennemis d’Haïti commencent à avoir froid au dos. Subtilement, Haïti gagne du terrain au niveau international. Dans l’ombre et dans le silence, des Haïtiens et des alliés d’Haïti travaillent pour redorer le blason de ce pays. Une lettre à la Maison Blanche comme Haïtien-Américain peut faire la différence. Une conversation avec un sénateur, un congressman peut aider à changer de perspective vis-à-vis d’Haïti. Nous devons prendre le temps pour créer une communauté d’intérêts au niveau de la diaspora, car la bataille pour la nouvelle Haïti doit commencer en Amérique du Nord, d’abord et dans toute la diaspora. Les deux pays qui ont le levier pour aider Haïti à sortir de l’ornière du marasme aujourd’hui sont les Etats-Unis d’Amérique et le Canada. La malédiction jetée par ces deux pays sur Haïti qui est reflétée dans leur politique étrangère est bien connue et doit cesser. Qui peut faire pression, sinon le Haïtiens-Américains et les Haïtiens-Canadiens.

 

Nous luttons pour une refonde du système “peze souse” en Haïti. Dans toute négociation avec le Canada et les USA, nous devons demander l’arrestation de tous les trafiquants de drogue, de tous les vendeurs d’armes et d’organes, de tous les blanchisseurs d’argent et de tous les assassins économiques et politiques évoluant en Haïti. Nous devons drainer le marais. Cette demande peut paraitre difficile, mais rien n’est impossible tant que l’on n’a pas essayé. Le lobbying est une arme clé dans la résolution de conflits et dans le positionnement politique. La déchéance de Benjamin Netanyahu aujourd’hui est un signe avant-coureur que les Juifs qui sont très confortables en Haïti et qui tiennent le peuple par les couilles seront inquiétés. Leur dossier criminel est bien connu, mais il faut tout simplement un président américain capable de donner un coup de main aux bien-pensants haïtiens. C’est ce combat que nous voulons mener auprès de Donald Trump et de l’establishment américain. Les thuriféraires peuvent penser ce qu’ils veulent, mais Haïti ne périra pas. Ce pays est trop riche pour être pauvre comme l’a si bien dit Pamela White. Ce que les hommes ne veulent pas en leur âme et conscience, la nature et la providence s’assureront de l’accomplir. Il y a de l’espoir pour Haïti. Que ceux qui peuvent écrire écrivent, que ceux qui peuvent faire du lobbying fassent du lobbying, que ceux qui peuvent prier prient. Nous devons à tout prix renverser ce système mangeur d’hommes et destructeur de cerveaux en Haïti. Que Dieu ait pitié d‘Haïti.

N.B. Une pensée spéciale pour ceux qui ont tout perdu à l’aube dans ce désastre au marché Hyoplithe.

 

Kerlens Tilus      02/13/2018

Futurologue/ Templier de Dieu

Snel76_2000@yahoo.com

Print Friendly, PDF & Email