Les élites malpropres haïtiennes

 

Les élites malpropres haïtiennes

« Kerlens, nos écoles sont à l’image de notre société. Il ne faut pas nous leurrer mon ami, comme tu l’as si bien dit: l’école nous instruit, nos parents, notre famille forment notre caractère. L’école ne saurait se substituer à l’éducation familiale. L’école nous procure la science, la famille se charge de la conscience. Les familles haïtiennes se sacrifient sang et eau pour assurer à leurs progénitures une place dans les écoles congréganistes juste pour se démarquer des gens de la masse. Ainsi ils perpétuent eux-mêmes les préjugés dont tu parles mon ami. L’école est à la fois un agent de changement et gardienne du status quo puisqu’elle a pour but de socialiser et de transmettre les traditions, les us et coutumes aux générations futures. » (Colens Pierre)

Je suis un homme méticuleux qui prend son temps pour observer, analyser, réfléchir et méditer. Depuis la sortie fracassante de Donald J. Trump, j’ai pris mon temps pour évaluer les réponses haïtiennes. La classe intellectuelle est muette, la société civile jappe comme un petit chien, les leaders politiques sont silencieux, la classe des affaires endosse. Il n’y a pas eu de réponses officielles en Haïti par rapport aux propos dérangeants et racistes de Donald Trump et pourquoi ? Nous avons un pays latrine, des dirigeants latrines, des professionnels latrines et des intellectuels latrines. Ce qui explique que nous sommes dans la merde jusqu’au cou. Dans un pays sérieux, les plus formés se mettraient en quatre pour protester. Des marches seraient organisées, des pétitions seraient signées, des conférences seraient données et on verrait une grande mobilisation pour déciphérer les propos de Donald Trump et corriger ce qui doit être corrigé. Mais non, nous sommes en Haïti, un pays de malpropres. Les gens sont sales dans leur esprit, leur âme et leur caractère. Patrick Morisseau Leroy se demande assez souvent est ce qu’il y a des moun en Haïti ? On est unanime à reconnaitre qu’il n’y a pas de moun en Haïti. Et ce que je dis c’est valable pour la diaspora. Il y a des carcasses qui s’agitent, mais il n’y a pas de moun. La lâcheté et le souci d’irriter le Blanc, le bon papa empêchent à nos compatriotes de revendiquer leurs droits comme ils devraient.

Mon ami Colens Pierre qui est éducateur de formation a touché la plaie du doigt. Tout ce que l’homme haïtien produit en terme de caractère, d’attitude et de comportement, il le doit à l’école et a l’éducation familiale. La famille haïtienne est disloquée. Les hommes ne sont plus des hommes et les femmes ont la tête ailleurs. Les enfants grandissent comme des petits animaux. Et aujourd’hui, nous sommes étonnés que nous avons une société de vauriens, d’avadras et de laloseurs. Bon sang, il faut avoir le courage de se révolter et de voir les choses en face. Hier, je discutais avec une dame qui me dit qu’elle a un post doc en éducation au Canada. Après m’avoir dit qu’elle était fière d’avoir fait ses études chez les sœurs, je lui ai demandé à quoi ses études ont servi Haïti ? Je lui ai demandé quel constat elle fait sur le présent du pays, l’organisation de la société et ce qu’elle pense de l’avenir du pays ? Elle ne pouvait pas me donner des réponses cohérentes bien qu’elle soit une personne très articulée. Les gens refusent de voir la vie en face. Je vais dire une chose qui va peut-être choquée plein de gens. Mais je crois pour résoudre le dilemme haïtien, il faut bien une montée du racisme en Amérique du Nord, et quand nos compatriotes seront face à l’inévitable, ils poseront les jalons pour retourner dans leur pays et le reconstruire. Les Haïtiens se sentent confortables même dans la crasse. Ce n’est pas de la résilience, c’est de la pure malpropreté. Nos frères et sœurs sont malades. Ils ne comprennent même pas qu’ils sont en captivité dans l’Egypte que représente l’Occident.

Nous sommes assez éclairés pour savoir que le monde entier fonctionne sous la puissance du malin comme le dit la Sainte Bible. Il y a des gens qui ont une routine assez simple : se réveiller, se nettoyer, aller au travail, retourner à la maison et vaquer à leurs activités. Ils ne prennent jamais le temps pour réfléchir sur le système en place là où ils vivent. Ils ne prennent jamais le temps pour réfléchir sur leur devenir. Il y a une misconception, à savoir que le Blanc fait tout de façon rationnel. Mais, est-ce que le commun des mortels sait que dans les pays de l’Occident qui sont presque tous placés sur un égrégore maçonnique que tout dépend de la magie. Les affaires d’Etat sont dominées par la magie. On fait des interpellations pour savoir comment le pays doit se positionner à tous les niveaux ; on fait des sacrifices humains pour obtenir des avantages du monde des esprits. Les milliers de gens qui disparaissent chaque année en Amérique du Nord, ce n’est pas un heureux hasard. Nous sommes en présence de francs-maçons, de magiciens et de spiritistes qui pratiquent la magie blanche et la magie noire pour donner à leur pays une avance sur d’autres pays de la planète. Les masses sont téléguidées grâce à des pratiques qui équivalent à des pratiques de sorcellerie. Dans un pays comme les Etats-Unis d’Amérique si quelqu’un ne prie pas, tu es condamne à vivre comme un animal. J’ai fait cette parenthèse pour essayer de faire comprendre à mes compatriotes pourquoi les religions sont alorales en Haïti et comment ces Blancs sorciers utilisent les religions pour zombifier le peuple en Haïti.

Quand tu parles de magie en Haïti, tu fais peur et on te prend pour un sorcier. Kiyès ki pa nan dyab ann Ayiti ? Il y a une minorité zwit de gens qui ne pratiquent pas le spiritisme et la magie. Cette minorité zwit s’efforce de veiller et de prier, et elle arrive à comprendre qu’il y a un Dieu qui sauve, qui contrôle tout et qui bénit. L’Eglise Catholique coiffe la pratique de la sorcellerie en Haïti. Même quand tous les prêtres catholiques ne sont pas des francs-maçons qui fréquentent les loges, mais ils pratiquent tous le rythme écossais, certains ont fait le York. Il y a une cohabitation parfaite entre la franc-maçonnerie et l’église catholique en Haïti. Ces deux groupes pratiquent la magie blanche et la magie noire au profit de l’élite économique et de leurs intérêts propres. Ensuite vient le secteur vodou qui pratique la magie noire et qui a un impact négatif sur la population, surtout les moins éduqués et les plus pauvres. Les gwo chabraks de l’Eglise Catholique et de la Franc-Maçonnerie mettent en place les démons qui veillent à la zombification de tout le peuple, les sorciers du vodou essaient de connecter chaque membre de cette société directement à cette source maléfique. L’Eglise Protestante a tout un autre rôle à jouer dans cette bamboche spirituelle. Elle, elle donne une arme puissante aux magiciens et aux moqueurs pour dire que Dieu n’existe pas et que Jésus-Christ n’est pas Dieu parce que les chrétiens prient beaucoup et que leur Dieu est sourd face aux multiples problèmes qu’ils sont en train de confronter. Des pasteurs sont payés et bien entretenus pour ne pas prêcher l’évangile réparateur et libérateur de Jésus-Christ et l’enseignement des Saints qui se trouvent dans la Sainte Bible.

Aujourd’hui, il est difficile de trouver une bible Louis Segond en Haïti, encore plus de trouver une bible créole. Les sorciers et les magiciens arrivent à se rendre compte que dans la désolation, les gens lisent la Bible avec un cœur contrit et leurs prières adressées à Dieu sont exaucées. Faisons un petit exercice. Pourquoi les catholiques ne vont pas à l’église avec des Bibles ? Pourquoi on fait des sélections de passages pour lire ? Pourquoi on ne fait pas d’études publiques traditionnellement dans les églises catholiques ? Pourquoi les catholiques en général ne méditent pas les paroles de la Sainte Bible chaque jour ? La réponse est simple : la plupart des chrétiens catholique sont envoutés et ne comprennent pas ce qu’est la parole de Dieu. Vous trouverez une petite minorité surtout ceux qui se disent charismatiques qui sont de fervents chrétiens qui prient, qui chantent et qui lisent des passages bibliques surtout des psaumes, mais ils ne sont pas assez nombreux pour réveiller la masse endormie. La majorité des pasteurs protestants en Haïti sont des analphabètes fonctionnels qui n’ont fait aucune étude appropriée, et même ceux qui vont au séminaire théologique, ils reçoivent une formation au rabais. Ils ne peuvent pas t’expliquer quel est le lien entre le nouveau testament et l’ancien, et pourquoi malgré après la venue de Jésus Christ, le chrétien continue toujours à puiser dans le Nouveau Testament. Les thuriféraires recourent à l’assassinat des prêtres, des pasteurs et des houngans qui ne veulent pas faire partie de leur plan macabre.

Regarder bien que nous ne passons pas notre temps à fustiger les élites haïtiennes qui sont malpropres. Nous vous donnons des éléments pour vous permettre de comprendre pourquoi les élites sont insouciantes, inconscientes et malpropres. Nous vivons une cacophonie religieuse, une sorte de tohu-bohu. Les thuriféraires font semblant qu’il y a une guerre de religion dans le pays, mais en réalité c’est faux. A travers « Religions pour la Paix » et d’autres structures secrètes, la cohabitation est faite. Les prêtres catholiques, les pasteurs protestants influents, les francs-maçons, les houngans et les magiciens se rencontrent pour planifier leurs actions. L’Eglise Catholique qui est détentrice de vastes richesses, finance la majorité de ces activités, et elle trouve le support de la bourgeoisie compradore puisque toutes les actions maléfiques entreprises sont au bénéfice de cette bourgeoisie malpropre. Observer bien : tous les hommes opulents du pays sont soit affiliés à l’Eglise Catholique ou à la Franc-maçonnerie. Même ceux qui sont protestants sont affiliés à la franc-maçonnerie. Tous les prêtres vodou grands conaisseurs sont également francs-maçons. Il y a une imbrication entre les religions et l’école de mystère franc-maçonnerie en Haïti. Avec tous ces hommes qui pratiquent la magie dans les églises, dans les loges, dans les péristyles, si les choses vont de mal en pire c’est qu’ils travaillent contre les intérêts du pays et ils sont bien rémunérés pour leurs services.

Tout pasteur protestant, tout houngan, tout prêtre catholique, tout franc-maçon est au courant de ce système bordélique mystificateur. Une petite minorité choisit de rester en dehors de ce système, mais elle est persécutée. Tu trouveras des prêtres qui sont pauvres comme Job et qui sont ignorés de leur évêque. Tu trouveras des pasteurs qui mènent une existence assez difficile et qui compte seulement sur la providence. Tu trouveras des francs-maçons qui sont marginalisés dans les loges parce qu’ils ne cautionnent pas la bêtise. Tu trouveras des houngans qui travaillent dure pour joindre les deux bouts parce qu’ils ne pratiquent pas la sorcellerie. Ce que nous voulons aujourd’hui est de trouver la synergie entre ces quatre groupes pour les porter à se rassembler pour agir dans le sens du bien. Haïti est confronté à un problème spirituel et la réponse est en 2 Chroniques 7 v 14 : « si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s’humilie, prie, et cherche ma face, et s’il se détourne de ses mauvaises voies, -je l’exaucerai des cieux, je lui pardonnerai son péché, et je guérirai son pays. »Il faut prôner cet irénisme religieux entre les hommes et femmes de lumière en Haïti afin que la lumière puisse jaillir dans les cœurs, les âmes et les esprits.

Le peuple de Dieu ne peut pas souffrir vitam aeternam ; la malédiction peut être renversée, mais nous devons prier avec ferveur. Voilà pourquoi nous encourageons les Haïtiens, surtout les chrétiens à lire la Sainte Bible, surtout les psaumes, le livre des proverbes et le livre de Job. Des livres comme Deuteronome, Osée, Esaïe, Jérémie, Hébreux, l’Evangile de Jean, Corinthiens, Timothée sont très importants à lire et à méditer. Un croyant doit toujours lire une douzaine de psaumes par jour pour garder vivante la connexion avec la source. Nous allons prendre du temps à partir du mois d’Avril pour faire une petite étude biblique et encourager nos lecteurs à lire la Sainte Bible qui est une source de richesses et de bénédictions. Les élites haïtiennes sont malpropres et elles le sont en connaissance de cause. Elles ont peur de perdre leurs petits intérêts. Elles sont en mission commandée par les puissances occidentales même pour faire du mal au pays. Et, c’est à travers les religions et les écoles de mystères que le complot est ficelé. Sortir du joug de ces bandits n’est pas chose aisée, mais c’est possible. Dieu écoute la prière du juste. Nous encourageons les bien-pensants et les justes à faire des jeunes de trois jours, d’une semaine ; à prendre l’habitude de prier pour Haïti avec un but et des objectifs déterminés en groupe pendant 40 jours. Et ainsi, nous verrons le changement. Bwa a mare, men fòk nou demarel. Chers lecteurs, comptez sur moi, je vous donnerai des indices pour observer et comprendre de par vous-mêmes. Dans un avenir pas trop lointain, nous allons décortiquer les messes catholiques et les tenues dans les loges pour vous dire ce qu’elles sont en réalité et comment de par ces cérémonies, les magiciens attirent de mauvais esprits sur le sol national qui nous attirent bien des maux et qui favorisent le désespoir. Prions pour Haïti, prions pour la paix dans le monde. Prions pour l’établissement du règne de justice. Prions pour l’instauration du royaume d’Israël. Prions pour la reconstruction de la Nouvelle Jérusalem. Prions Dieu avec ferveur pour la délivrance d’Haïti qui est enchainé par l’Amérique du Nord, la France et le Vatican. Gloire soit rendue à Dieu !

Kerlens Tilus

Snel76_2000@yahoo.com 02/04/2018
Futurologue/ Templier de Dieu

Print Friendly, PDF & Email