Comment Donald J. Trump peut être le champion des Haïtiens et d’Haïti ?

 

 

Comment Donald J. Trump peut être le champion des Haïtiens et d’Haïti ?

Comme Aristote nous l’a dit, l’usage du savoir et de la connaissance assure le bonheur. La communauté haïtienne aux Etats-Unis d’Amérique n’utilise pas le savoir et la connaissance pour vivre dans le bonheur. Nous agissons comme des parias. Voilà pourquoi nous sommes toujours traités en parents pauvres par l’establishment américain et les différentes administrations qui se sont succédé. Les Haïtiens-Américains sont dans leur grande majorité des démocrates depuis le début des années 70. Après plus de 40 ans d’allégeance au parti démocrate, il est temps que les choses changent. Il est temps que nous faisons nos choix de manière rationnelle pour éviter que les politiciens nous bernent et prennent avantage de nous. Comment pourrais-je oublier ce que Bill Clinton a fait à Haïti en soutenant un embargo sur le pays et en retournant Jean Bertrand Aristide au pouvoir en 1994 pour affaiblir le pays sur les plans institutionnel et structurel. Comment oublier ce que Barack Obama a cautionné durant la fin de son premier mandat en acceptant qu’Hillary Clinton place Michel Joseph Martelly, un malandrin à la tête de la magistrature suprême de l’Etat où il a dilapidé avec ses sbires plus de deux milliards de dollars qui pouvaient servir le pays ? Comment oublier que Bill Clinton lui-même a passé les Haïtiens et Haïti en dérision avec le CIRH ? Durant les dernières élections américaines, les Haïtiens-Américains avaient donné leur support à Donald J. Trump qui avait visité Little Haïti, une bastion des Haïtiens aux Etats-Unis d’Amérique. Lors de cette rencontre, Donald J. Trump avait déclaré qu’il serait le plus grand champion des Haïtiens. Aujourd’hui, le moment est venu pour que Donald Trump commence à travailler dans l’intérêt de ces Haïtiens-Américains qui ont voté pour lui et qui lui ont permis de gagner l’Etat de Floride. Mon intuition de futurologue me dit que Donald J. Trump sera le champion d’Haïti. J’ai foi en l’homme et je crois en sa franchise.

L’acharnement de la presse américaine vis-à-vis de Donald J Trump me fait penser aux paroles de Malcolm X qui eut à dire que la presse a le pouvoir de changer la vérité en mensonge et vice versa. Donald Trump doit bien avoir quelque chose de bien et de bon à apporter à la société américaine. Je vais prendre mon temps pour connaitre et comprendre la vision de Donald J. Trump pour l’Amérique. Je me méfie toujours de la presse qui est le quatrième pouvoir et qui est puissante partout sur la terre. La presse ne défend jamais les intérêts du peuple, mais des groupes influents qui peuvent payer leur service. Les groupes de médias ne sont pas des groupes d’enfants de cœur, ils défendent leurs intérêts économiques et financiers, avant tout. La presse est capable de créer des monstres, mais elle aussi capable de détruire un monstre. La presse défend toujours les intérêts de l’establishment. Comme une personne qui a fait des études en affaires publiques et internationales, je cherche à comprendre cet acharnement de la presse américaine contre Donald Trump. Je suis assez intelligent et assez formé pour savoir que Donald Trump n’est pas un enfant de cœur, mais l’homme n’est pas aussi stupide et méchant comme on essaie de nous le fait croire. Trump a reçu une bonne éducation scolaire et a fréquenté l’Université de Pennsylvania, un Ivy League. L’Homme a travaillé durement pour devenir milliardaire. C’est un homme déterminé qui tire avantage des opportunités qui lui sont offertes. La vie n’a pas toujours souri à Donald Trump qui a connu trois banqueroutes. Mais à chaque fois, il se replie pour rebondir.

Je veux que nos compatriotes Haïtiens vivant aux Etats-Unis d’Amérique sachent que ce qui se déroule sur nos yeux est la bataille des grands pour le contrôle du pouvoir politique et pour empêcher que les minorités puissent devenir la majorité. Depuis près de 10 ans, les statistiques ont prouvé que dans moins de 30 à 40 ans, les Blancs seront un groupe minoritaire aux Etats-Unis d’Amérique. L’ascension de Donald J. Trump au pouvoir avec le discours l’Amérique d’abord est une certaine réponse pour éviter que cette prédiction puisse devenir réalité. Les Hispaniques alliés aux noirs et les immigrants sont sur le point de former un bloc monolithique pour devenir une majorité écrasante. Si cette prédiction se confirme, ce sera dans l’intérêt des démocrates qui sont des hypocrites et qui n’ont à cœur que leurs intérêts politiciens et l’intérêt de leur pays avant tout. Il faut rappeler qu’en terme d’immigration, depuis plus de trente ans, ce sont les républicains qui offrent toujours des amnisties. La plus fameuse est celle de Ronald Reagan qui a donné la carte verte à des millions d’immigrants surtout des noirs et des latinos. Aujourd’hui, Donald Trump veut effectuer des changements en profondeur dans le système d’immigration qui va dans le sens des intérêts de l’Amérique. Il propose le système de mérite. On accorde la résidence permanente à des professionnels et non à des travailleurs manuels. Donald Trump veut une fois pour toute finir avec la question d’illégaux aux Etats-Unis d’Amérique. Dans un article de cinq pages, nous ne pouvons pas tout dire sur la vision de l’immigration de l’administration Trump, mais nous reviendrons là-dessus, car notre communauté doit être informée afin de prendre de bonnes décisions et d’agir dans le sens de leurs intérêts et des intérêts d’Haïti.

Je conseille les Haïtiens à la prudence dans le dossier d’investigation et de lynchage de Donald J Trump dans la presse américaine. Je vais avoir 18 ans aux Etats Unis d’Amérique, je n’ai jamais vu un président aussi maltraité et combattu. Pour avoir fréquenté des Haïtiens proches de Trump, je sais que Donald Trump n’est pas anti-haïtien. Après le tremblement de terre du 12 Janvier, Donald Trump a mis de grands moyens à la disposition de certaines victimes qui se sont refugiées aux Etats Unis d’Amérique pour des soins de santé. On doit apprendre à connaitre l’homme, marcher dans ses mocassins pendant des kilomètres avant de se faire une opinion de lui ou de le juger. Je ne suis pas fan inconditionnel de Donald Trump, mais je ne veux pas embrasser les opinions de la presse américaine et le considérer comme un ennemi. En tant qu’Américain par naturalisation, Donald Trump est mon président et je dois le surveiller, essayer de comprendre sa politique, car il en va de ma vie et du futur de ma famille. Après une année au pouvoir, l’économie est solide comme un roc. Les multimilliardaires américains ont grande foi en Donald Trump et ils investissent leur argent dans l’économie. Quand les gens riches sont confiants, ils investissent et ils créent des emplois, et les malheureux en bénéficient grandement. Aujourd’hui, je supporte la politique économique de Donald J. Trump comme jeune économiste. Les retombées sont positives pour les minorités et pour notre communauté. A New York, de nombreux emplois sont créés ; très prochainement le salaire minimum sera révisé. Quand on a un homme d’affaires au pouvoir, il y a moins de place pour la politique politicienne et la politique de clan. Donald J. Trump est un homme qui sait comment créer des emplois et tout ce que l’on veut dans un pays c’est d’être en mesure de travailler et de faire du fric pour subvenir à ses besoins et aider ses proches. Tout ceci est garanti avec Donald J. Trump.

Les pays n’ont pas d’amis, ils n’ont que des intérêts. Donald J. Trump peut être le plus grand champion des Haïtiens-Américains et du peuple haïtien en général, mais nous devons travailler avec lui pour l’aider à matérialiser ses bonnes intentions. Je suis confiant que les bénéficiaires du TPS auront la résidence permanente, car des démarches sont en cours pour que ces gens puissent bénéficier du statut permanent dans moins de deux ans. Un groupe d’Haïtiens pro-républicains travaillent d’arrache-pied dans l’ombre pour faciliter les discussions et obtenir cette victoire. Ceux qui travaillent réellement pour les Haïtiens et Haïti ne font pas de bruit et ne s’exposent pas sur les réseaux sociaux. Dieu bénit les hommes humbles, sages et compatissants. Pour que Donald Trump devienne le plus grand champion des Haïtiens, les leaders de la communauté haïtienne doivent mettre de côté leur haine, leurs ambitions personnelles, leur envie, leur orgueil et leur jalousie pour travailler avec l’administration Trump. Dieu merci, l’homme des démocrates Joseph Baptiste est en résidence surveillée et il ne pourra pas faire du lobbying pour les corrompus et les corrupteurs en Haïti. Je crois que Donald Trump doit réviser toutes les mesures prises par les administrations passées concernant Haïti durant ces trente dernières années et décider d’avoir un nouveau partenariat avec Haïti. Tout ce dont nous avons besoin en Haïti c’est la stabilité politique. Nous savons que ce sont les trafiquants de drogue, les blanchisseurs d’argent, les politiciens dilapidateurs de fonds publics, les trafiquants d’armes, les trafiquants d’organes et de personnes qui foutent la merde dans le pays. Nous demandons à Donald Trump de vouloir nous aider à neutraliser ces malfrats qui sont dans le collimateur du Département de la Justice, de la DEA, mais qui sont protégés par de grands leaders démocrates.

La libération d’Haïti dépend de Dieu, le Grand Architecte de l’Univers. Mais aujourd’hui, le seul pays au monde qui est capable d’aider Haïti à se débarrasser de ses ennemis intérieurs c’est le plus grand ennemi extérieur d’Haïti: Les Etats Unis d’Amérique. Le Washington Post a publié plusieurs articles durant le mois de Janvier pour montrer comment les Etats-Unis d’Amérique ont appauvri Haïti et ont pris des mesures racistes et discriminatoires contre Haïti durant nos 214 ans d’existence comme nation. En ce présent moment, les Haïtiens aux USA feraient mieux de chercher à négocier avec l’Administration de Donald Trump pour enfin obtenir un nouveau partenariat entre les deux pays. Donald Trump est un patriote qui aime son pays et qui défend les intérêts de son peuple. J’encourage surtout les Haïtiens-Américains, membres du parti républicain à faire du lobbying pour Haïti auprès de l’Administration Trump. Je ne crois pas qu’Haïti puisse être traité plus mal sous la présidence de Trump que celle de Bill Clinton et de Barack Hussein Obama qui a cautionné les actions malfaisantes des Clinton vis-à-vis d’Haïti. Nous devons apprendre à bien jouer nos partitions pour pouvoir tirer notre épingle du jeu tout en tenant compte que nous avons affaire à un establishment raciste et impérialiste.

“Il ne peut y avoir révolution que là où il y a conscience.”(Jean Jaurès). Le plus grand cadeau que Donald Trump a pu donner Haïti constitue en les déclarations qui lui sont attribuées par le New York Times considérant Haïti comme une latrine. Oui, nous acceptons qu’Haïti soit une latrine. Mais, cette latrine existe et perdure avec la complicité de l’establishment américain et des administrations précédentes. Si Donald Trump veut vraiment aider Haïti qu’il respecte ses mots prononcés à Little Haïti, qu’ils aident les bien-pensants haïtiens à drainer le marais. Que Donald Trump nomme un ambassadeur en Haïti qui sera là pour protéger les intérêts des Américains et non des Arabes et des Juifs. Qu’il soutient la diaspora haïtienne qui veut faire un véritable nettoyage dans le pays pour neutraliser les bandits légaux mis et supportés au pouvoir par les Clinton, des gens du Sud des Etats-Unis d’Amérique qui haïssent les nègres, qui asservissent les Haïtiens parce qu’ils les considèrent comme des sous-hommes. Je n’ai pas voté pour Donald Trump lors des dernières élections, mais s’il arrive à délivrer pour les détenteurs de TPS et aider les bien-pensants haïtiens à débarrasser le pays des fauteurs de trouble, je suis prêt à faire campagne pour lui pour un second mandat. Je crois que dans 4 à 6 mois, Donald Trump sortira renforcer de cette investigation qui l’empêche de travailler à plein vitesse. Et quand ce moment arrivera, il sera prêt de rencontrer la communauté internationale pour parler de libération d’Haïti et de développement économique. Donald Trump est mieux placé que quiconque pour faire quelque chose pour Haïti. Nous ne demandons pas l’aumône. Nous demandons tout simplement que les Etats-Unis d’Amérique cessent de supporter les chenapans en Haïti et favorisent un nouveau paradigme de développement endogène durable en Haïti.

Les Haïtiens-Américains doivent apprendre à mettre leurs sentiments et leurs émotions de côté pour faire de la politique à la lumière de la raison, de la logique, de la connaissance et du savoir. Nous ne voterons plus démocrates s’ils ne peuvent pas nous garantir des avantages sérieuses. Hillary et Bill Clinton ainsi que Barack Obama ont prouvé à Donald J. Trump qu’Haïti était un pays de merde. Je remercie le président Donald J. Trump pour sa franchise. Donald J. Trump peut devenir notre champion pour ramasser les matières fécales que les Clinton ont semé en Haïti depuis près de 25 ans avec une politique raciste. Président Trump, vous avez déjà reçu ce document du Collectif des Haïtiens-Américains engagés pour la libération et le développement d’Haïti. Tout ce que nous disons dans ce document est tiré de rapports de l’USAID, du Département d’Etat américain, du Département du Trésor, du Département de la Justice et de la DEA. Mr. Le président, informez-vous sur les méfaits des Clinton en Haïti. Actuellement des trafiquants de drogue notoires sont au pouvoir en Haïti et mènent la danse et ils disent qu’ils sont supportés par les Etats-Unis d’Amérique et tout le monde sait que c’est vrai. Si vous voulez Mr. le président rétablir l’autorité morale de l’Amérique, il faut aider les Haïtiens à sortir des griffes des Clinton qui ont agi en Haïti comme des néo-nazis. Nous comptons sur votre bonne volonté, Mr. le président, et nous sommes ouverts au dialogue. Haïti et les USA sont deux peuples frères qui se sont supportés mutuellement depuis Savannah, pourquoi aujourd’hui ne pouvons-nous pas avoir une relation cordiale d’entraide basée sur la confiance et le respect. Tout ce que l’on vous demande Mr. Trump c’est de traiter Haïti avec respect et dignité,  et de négocier avec de nouvelles figures, de jeunes politiciens et de jeunes haïtiens-américains qui souffrent de la dégradation des relations entre les deux pays.

Mr. Donald Trump, nous savons que vous n’êtes pas un menteur. Nous savons que vous pouvez avoir des préjugés, mais vous n’êtes pas aussi raciste comme la presse le décrit. Aujourd’hui, vous avez la chance de prouver avec Haïti que vous êtes un homme sur qui on peut compter et qui atterrit quand il fait des promesses. Vous avez dit vous-même que vous serez le plus grand champion d’Haïti, soyez notre champion, Mr. le président.  Nous sommes prêts à vous indiquer la marche à suivre qui sera bénéfique pour les Etats-Unis d’Amérique, avant tout. Que Dieu bénisse l’Amérique. Que Dieu vous donne la force et le courage pour continuer à travailler pour rehausser l’éclat de l’Amérique. Que Dieu restaure Haïti des griffes des racistes du Sud des Etats-Unis d’Amérique.

Kerlens Tilus         01/28/2018
Futurologue/ Templier de Dieu
Snel76_2000@yahoo.com

Print Friendly, PDF & Email