#HAITI Nouvelle Intimidation contre les Journalistes Oreste Morin et Osnel Jean Baptiste

Nouvelle Intimidation contre les Journalistes Oreste Morin et Osnel Jean Baptiste

Les journalistes Oreste Joseph Pilar Junior Morin et Osnel Jean Baptiste ont été une fois de plus l’objet d’intimidation dans la nuit du mercredi  20 septembre 2017 après la présentation de l’émission Chita Tande sur les ondes de Zénith FM 102.5.

Alors qu’ils rentraient chez eux une Jeep Toyota Land Cruiser de couleur blanche sans plaque d’immatriculation semblable aux Jeeps qui forment le cortège présidentiel a tenté de heurter leur véhicule, collision qui a été évitée grâce a la dextérité de Morin.

Au cours de cette émission les journalistes ont couvert pendant plus d’une heure la manifestation anti-Jovenel Moïse à New-York alors que plusieurs stations de la Capitale haïtienne ne s’intéressaient qu’au discours qu’adressait le Président à l’intérieur de l’Eglise du Pasteur Nicholas à Brooklyn.

Les journalistes ont ouvert leur micro aux manifestants qui scandaient des propos hostiles au Président Jovenel Moïse tout en réclamant son départ du pouvoir.

Se référant aux manifestations dans les rues de Port-au-Prince et de Brooklyn, les journalistes ont conclu en demandant au Président d’écouter la voix de la raison.

Rappelons que les journalistes ont été déjà intimidés dans la nuit du 13 septembre 2017 lorsqu’un  véhicule Zo Reken de couleur blanche, sans plaque d’immatriculation avec 4 individus lourdement armés ont passé toute la durée de l’émission à les attendre aux abords de la Radio pour avoir traité Jovenel Moise d’apprenti dictateur ayant mis sur pied un corps d’attachés à la Délégation Départementale de l’Ouest sous la houlette de Pierre Richard Duplan, un bandit notoire impliqué le 8 octobre 2014 dans l’assassinat de Paul Ambroise, alias Ti Koton et  de Mikael Benoit, alias Gro Pouchon .

Print Friendly, PDF & Email