#HAITI: Intimidation contre les Journalistes Oreste Morin et Osnel Jean Baptiste

Intimidation contre les Journalistes Oreste Morin et Osnel Jean Baptiste

Les journalistes Oreste Joseph Pilar Junior Morin et Osnel Jean Baptiste ont été l’objet d’intimidation ce mercredi  13 septembre 2017 pendant la presentation de l’emission Chita Tande sur les ondes de Zénith FM 102.5 pour avoir traité Jovenel Moise d’apprenti dictateur ayant mis sur pied un corps d’attachés à la Délégation Départementale de l’Ouest sous la houlette de Pierre Richard Duplan, un bandit notoire impliqué le 8 octobre 2014 dans l’assassinat de Paul Ambroise, alias Ti Koton et  de Mikael Benoit, alias Gro Pouchon aux abords du stade Sylvio Cator après avoir assisté à un match qui opposait la Sélection haïtienne à la Sélection de la Guyanne Française, au su et au vu de tout le monde.

Les journalistes ont également parlé du budget criminel, des pressions exercées par le Palais National sur le DG la PNH pour réprimer les manifestations populaires avec la dernière rigueur et  de la volonté de Jovenel Moise de faire main mise sur le Conseil Electoral Permanent avec le retour de Léopold Bélanger, Carlos Hercule, Yolette Mengual.

Un véhicule Zo Reken de couleur blanche, sans plaque d’immatriculation avec 4 individus lourdement armés ont passé toute la durée de l’émission à attendre les journalistes aux abords de la Radio.

Il a fallu l’intervention des Commissariats de Bon Repos et de Cazeau, et celles de plusieurs journalistes, personnalités politiques et Magistrats pour sécuriser les journalistes jusque chez eux tels que Romélus Télon,Séjour Emanm, Patrick Chéry, Philippe Alerte, etc.

Rappelons qu’ne plainte  a été déposée le au Parquet de Port-au-Prince le 6 novembre 2014 contre le Délégué Joseph Pierre Richard DUPLAN, Chef des nouveaux attachés TET KALE dénommés BRID-O, dont la mission principale est la répression des manifestations populaires contre Jovenel Moise et son Parlement.

Dans cette plainte, les proches des assassinés Eugénie Dorcé, Renaudin Guerline, Astrel Matanie,  ont clairement identifié l’actuel Délégué de Port-au-Prince comme l’un des assassins de Paul Ambroise, alias Ti Koton, et de Mikael Benoit , alias Gro Pouchon.

Print Friendly, PDF & Email