Rudolph Boulos, a member of the network of counterfeiters operating in customs, according to Senator Bien-Aime

Boulos


Rudolph Boulos, a member of the network of counterfeiters operating in customs, according to Senator Bien-Aime

Senator Jean-Baptiste Bien-Aimé requires the arrest of his former colleague Rudolph Boulos.whom he witnessed  along with Ernest Laventure AKA, Mòlòskòt operating at  Ouanaminthe Customs.

 

The elected official ( Senator Bien-Aime) made these statements in response to Boulos denial, Tuesday on the sidelines of a hearing at the courthouse in Port-au-Prince in the case of forgery and use of forged documents at the General Administration of Customs.

Roudolph Boulos denies belonging to a network of forgers

Roudolph Boulos denied having held a card authorizing him  to carry,weapons. Boulos denies also belonging to the network of forgers led by Mòloskòt. The Parliament, however, calls for public action to starts all judicial action against the perpetrators of the fraud.

Rudolph Boulos was not telling the truth, according to Senator Bien-Aime

For Senator Bien -Aime, Rudolph Boulos was not telling the truth. Boulos is a  member  who belongs to the network of frauders,along with several other  members already imprisoned. “Everyone knows that Rudolph Boulos is a forger who had eluded the vigilance of the Haitian people in the past in order to win a senatorial election ,” said Jean-Baptiste Bien-Aime, who is willing to testify.

Moreover, Jean-Baptiste Bien-Aime said that “the gang worked on behalf of the National Palace.” He expressed hope that justice will shed light on this matter.

http://www.signalfmhaiti.com/index.php/justice/764-rudolph-boulos-membre-du-reseau-de-faussaires-operant-dans-les-douanes-selon-le-senateur-bien-aime

 

Boulos

Rudolph Boulos, membre du réseau de faussaires opérant dans les douanes, selon le sénateur Bien-Aimé

Le sénateur Jean-Baptiste Bien-Aimé exige l’arrestation de son ancien collègue Rudolph Boulos. Il affirme avoir observé l’ancien élu du Nord-est en compagnie de Ernest Laventure dit Mòlòskòt opérant dans la douane de Ouanaminthe.

 

L’élu du département du Nord-est a fait ces déclarations en réaction au démenti apporté par M. Boulos mardi en marge de son audition au Palais de Justice de Port-au-Prince dans le cadre du dossier de faux et usage de faux au niveau de l’Administration générale des douanes.

Roudolph Boulos nie toute appartenance à un réseau de faussaires

Roudolph Boulos a démenti avoir détenu une carte l’autorisant à porter une arme appartenant au réseau de faussaires possiblement dirigé par Mòloskòt. Le parlementaire, au contraire, plaide pour que l’action publique se mette en mouvement contre les auteurs de ces fraudes.

Rudolph Boulos n’a pas dit la vérité, selon le sénateur Bien-Aimé

Pour le sénateur Bien-Aimé, Rudolph Boulos n’a pas dit la vérité. Il persiste que l’ancien parlementaire appartient à ce réseau dont plusieurs membres sont déjà écroués. « Tout le monde sait que Boulos est un faussaire qui avait trompé la vigilance de la population haïtienne pour accéder au Parlement », explique Jean-Baptiste Bien-Aimé qui se dit prêt à témoigner.

Par ailleurs, Jean-Baptiste Bien-Aimé souligne que « ce gang travaillait pour le compte du Palais national ». Il dit souhaiter que la justice fasse la lumière sur cette affaire.

http://www.signalfmhaiti.com/index.php/justice/764-rudolph-boulos-membre-du-reseau-de-faussaires-operant-dans-les-douanes-selon-le-senateur-bien-aime

Print Friendly